• Léa Calvez

Les bienfaits de l'ostéopathie pour les personnes âgées

Dernière mise à jour : 24 nov. 2021


ostéopathie, sénior, personne âgée, personnes âgées, retraite, retraité, vieillesse, ostéo, osteo, ostepathe


Avec l’âge on a tendance à perdre la mobilité du corps et l’autonomie que l’on possédait dans sa jeunesse, en raison des aléas de la vie et des divers traumatismes et pathologies qui laissent une trace sur notre corps.


A ce stade, l’ostéopathie intervient utilement et de manière complémentaire aux thérapies

traditionnelles pour permettre une réappropriation du corps, une détoxification, ainsi qu’une

prompte récupération après une chirurgie ou un retour du sommeil.


En quoi consiste l’ostéopathie ?


Découverte au XIXème siècle et réglementée en 2007, cette méthode curative naturelle s’appuie sur l’usage de la main du praticien pour optimiser et équilibrer l’usage du corps ; elle intervient comme une thérapie alternative.


Après observation de la posture du patient, l’ostéopathe procède à une palpation légère pour trouver les zones de tension et autres déséquilibres, sources de douleurs et maladies, avant d’effectuer des manipulations spécifiques.


L’ostéopathie possède ses propres modes de diagnostics fondés sur l’unicité du corps dont les différentes parties sont reliées entre elles, ce qui explique que des affections physiques peuvent avoir des incidences néfastes sur tout l’organisme.


L’ostéopathe a, pour objectif de rétablir l’harmonie du système musculo-squelettique, entre mobilité et motilité, c'est-à-dire l’ensemble des mouvements propres à un organisme ou à un système. Ce qui constitue le fondement de l’ostéopathie et de ses vertus curatives, c’est la globalité du corps humain avec une unicité fonctionnelle et une interaction entre chaque partie et chaque système : digestif, cardiaque, respiratoire, cérébral, etc…


L’ostéopathie intervient beaucoup dans la prévention des pathologies. D’abord pratiquée par les médecins et kinésithérapeutes, l’ostéopathie est désormais pratiquée depuis 2002 par des professionnels reconnus en tant que tels et sa pratique est réglementée depuis 2007.


Bien vieillir grâce à l’ostéopathie


L’allongement de la durée de vie a multiplié les maux dont on peut souffrir, mobilisant des spécialités médicales diverses et les seniors tirent avantages à s’adresser à une seule personne, l’ostéopathe qui va synthétiser ces pathologies dans un complexe de globalisation du corps, sans un recours excessif aux thérapies lourdes, lorsque cela est possible, ou à la chimie médicamenteuse avec sa cohorte d’effets secondaires et même aux interventions chirurgicales, toujours traumatisantes.


Pour les personnes âgées, l’ostéopathe va améliorer la force et la flexibilité musculaire et articulaire tout en apprenant des exercices à réaliser, soulager l’arthrite sous toutes ses formes.


Ainsi l’ostéopathe travaille l’équilibre et la mobilité du senior pour éviter les chutes.


L’ostéopathie pour quelles pathologies ?


Le champ d’intervention de l’ostéopathie est très large pour soulager, atténuer, voire éradiquer certaines pathologies.


On citera la lutte contre le mal de dos et ses variantes, rééquilibrer la glycémie des diabétiques pour limiter la prise médicamenteuse, la lutte contre les troubles de l’humeur qui entrainent eux même des troubles digestifs ou du sommeil ou du dos.


Après la pose d’une prothèse de hanche, l’ostéopathie va en limiter les effets post opératoires tels que l’épanchement synovial.


L’ostéopathie va également soulager les douleurs rhumatismales et les douleurs ou les effets

secondaires des traitements médicamenteux et lourds du cancer. Les seniors sont bien entendu concernés par toutes ces indications.


Pour en savoir plus, cliquez ici!


Article écrit par Léa Calvez

12 vues0 commentaire