top of page
  • Elyad Mohammadi

Comment attrape-t-on froid?


rhume, enrhumé, malade, tomber malade, froid, attraper froid, nez qui coule

Depuis notre plus jeune âge, nos parents - en particulier nos mamans - nous ont toujours dit de nous couvrir car nous "attraperions froid". Difficile de faire porter un manteau, un bonnet, une écharpe et des gants à un enfant lorsqu'il/elle court et saute partout. Plus tard, nous avons tous entendu parler des douches froides qui "boostent notre immunité". Peut-on attraper froid? Quel est le rôle du froid dans notre immunité? Laissez moi vous expliquer.


Le système immunitaire, la défense du corps


Tout le monde a déjà connu ces viles symptômes qui nous clouent au lit pendant quelques jours : fièvre, nez qui coule, maux de tête, maux de gorge. Ceux-ci sont le signe d'une infection qui surviennent lorsqu'un virus ou une bactérie s'immisce dans notre corps, déclenchant ainsi une réponse de notre système immunitaire (système de défense de notre corps).


Ce virus ou cette bactérie vient se coller sur nos muqueuses nasales ou dans nos bronches et infiltre le sang, donc notre corps. Lors de son parcours, il/elle va croiser des cellules immunitaires (globules blancs en patrouille permanente dans le sang) qu'on appelle lymphocytes, qui vont s'activer au contact de l'intrus. Via une série de réactions, le corps va développer des symptômes, notamment la fièvre, qui aura pour but d'augmenter la température du corps et ralentir la prolifération du virus ou de la bactérie. Car oui, ils n'aiment pas la chaleur.


Pourquoi tombe-t-on malade en hiver?


A cause du froid ! En effet, lorsque les températures descendent, notre corps réagit en conséquence. Un des effets de la chute des températures est l'hypertrophie (grossissement) des muqueuses nasales. Celles-ci sont responsables de la filtration de l'air extérieur qui rentre dans les poumons ainsi que de son réchauffement. Exposées au froid, les muqueuses nasales gonflent et laissent s'échapper le trop plein de mucus qui sert à capter les corps étrangers.


Le froid influe aussi sur le système immunitaire ! La reconnaissance et la captation des virus et des bactéries par les cellules immunitaires sont affectées et diminuées par le froid. (1)



Lien entre le froid et tomber malade


Le froid pour booster l'immunité?



Dans un article publié en 1968 (oui c'est vieux), Gordon Douglas et ses compères ont réalisé une expérience sur 44 volontaires dans laquelle ils en exposaient certains au froid (4°C à sec, 33°C dans l'eau) et d'autre non. Ils ont ensuite introduit le virus chez tous les patients et se sont aperçu qu'il n'y avait statistiquement pas de différence entre le groupe exposé au froid et le groupe non exposé (2,3). Donc non, les bains froids ne renforcent pas l'immunité, bien qu'elle ait d'autres avantages. Vous supporterez mieux les basses températures mais vous ne tomberez pas moins malade!


Le froid dans d'autres pays


On pourrait se dire que plus il fait froid et plus on tombe malade? Pas forcément! Les virus se transmettent par contact direct ou par voie aérienne. Alors pourquoi ce titre? En effet, des études ont montré la corrélation entre l'humidité relative d'un environnement et la propagation des virus. Plus l'air (ou le froid) est sec, moins il y a de chances de retrouver des gouttelettes ou des aérosols dans l'air, donc moins de véhicules pour transporter les virus. Cependant, certains virus se propagent mieux avec une humidité relative moindre (aïe) (4). Heureusement pour nous, ils sont peu nombreux. Alors tomber malade en France est plus courant qu'au Canada ou en Antarctique car le froid y est plus humide en hiver.


Comment ne pas tomber malade (ou moins tomber malade)?


On a écrit précédemment que la transmission se faisait par contact direct et par voie aérienne. Je vous le donne en mille : lavez-vous régulièrement les mains et portez un masque dans les endroits bondés (les transports en commun par exemple). Comme ça, vous évitez d'attraper un virus si vous êtes sains, et vous protégez les autres si vous êtes malades sans le savoir. Ca vous rappelle quelque chose?


PS : cet article est rédigé de façon simple pour le grand public. Il peut y avoir des vulgarisations et simplifications. En cas de question techniques, laissez un commentaires, je tâcherai d'y répondre de façon plus académique et scientifique.


Bibliographie


(1) Di Huang, Maie S. Taha, Angela L. Nocera, Alan D. Workman, Mansoor M. Amiji, Benjamin S. Bleier, Cold exposure impairs extracellular vesicle swarm–mediated nasal antiviral immunity, J Allergy Clin Immunol. (2022), https://www.jacionline.org/article/S0091-6749(22)01423-3/fulltext


(2) R. Gordon Douglas, Jr., Keith M. Lindgren, Robert B. Couch, Exposure to Cold Environment and Rhinovirus Common Cold — Failure to Demonstrate Effect N Engl J Med (1968); 279:742-747, https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJM196810032791404


(3) R. Eccles, Acute cooling of the body surface and the common cold, Rhinology, 2002 Sep;40(3):109-14, https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12357708/


(4) C. C.WANG, K. A.PRATHER, J. SZNITMAN, J. L.JIMENEZ, S. S.LAKDAWALA, Z. TUFEKCI, L. C.MARR, Airborne transmission of respiratory viruses, Science, 2021 Aug; Vol 373, Issue 6558, https://www.science.org/doi/10.1126/science.abd9149



8 vues0 commentaire
bottom of page